La formation à suivre pour devenir allergologue

L’allergologue s’occupe notamment des différentes allergies chez ses patients. Il traite également les conséquences physiologiques de ces malades. En France, un individu sur trois est victime d’allergie. Cela se manifeste par le nez qui coule, l’asthme, le rhume des foins, l’eczéma ou les intolérances alimentaires…

Généralités sur le métier

L’allergologue détecte les allergies. Depuis 2017, cette branche est reconnue comme une spécialité. Ce professionnel travaille souvent dans son cabinet privé. Toutefois, avec l’augmentation des statistiques des personnes atteintes d’allergie, ce spécialiste en allergologie travaille de plus en plus dans les hôpitaux. Afin d’établir son diagnostic, il procède à l’examen et à l’interrogation de ses patients durant la consultation. Puis, il effectue des tests cutanés, si besoin est, avec ces tests sanguins ou de provocation.

Les spécialisations

Certains patients sont atteints d’allergies croisées. Ainsi, l’allergologue peut recourir à un pneumologue pour l’asthme, ou le dermatologue en cas d’eczéma. Il collabore également avec un nutritionniste ou un diététicien en cas d’allergie alimentaire. D’autres ont deux spécialités à la fois : pneumologue-allergologue, dermatologue-allergologue ou pédiatre-allergologue. Afin de le devenir, l’impétrant doit suivre des études de médecine. D’ici 2020, certains domaines de cette filière vont changer. Le concours d’entrée en deuxième année sera supprimé.

La formation à suivre

La première année de médecine sera remplacée par le « portail Santé ». Chaque étudiant doit valider 60 crédits ECTS et obtenir une moyenne minimum. Il devra également passer chaque épreuve écrite et orale et atteindre la deuxième année en MMOP. La licence incluant une « mineur santé » signifie une seconde chance à ceux qui souhaitent entrer en médecine. La sixième année sous-entend le choix de spécialité, suivant les notes aux résultats aux ECN (Épreuves Classantes Nationales). Après quatre années d’internat, l’étudiant obtient le DES ou diplôme d’études spécialisées en allergologie.

https://sante.journaldesfemmes.fr/quotidien/2533942-allergologue-pneumologue-consultation/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>